Développé avec Berta.me

  1. MOVING DIARY

    Projet biforme (2013/2017)

     

    L'enjeu du projet Moving Diary se situe dans l'évaluation du taux de ma co-présence pendant une période délimitée à travers deux formes distinctes, une page web (Moving Diary, 2013) et un journal imprimé (Moving Diary : one month of virtual mobility, 2017).

     

    The issue of the project Moving Diary is the evaluation of my co-presence rate over a concentrated period of time through two artistic forms, a webpage (Moving Diary, 2013) and a printed volume (Moving Diary : one month of virtual mobility, 2017).

  2. MOVING DIARY

    Page internet (2013)

    http://www.ljoly.com/moving-diary/md-web

     

    Moving Diary est une page web qui, à la manière d’un journal de bord, retrace mon activité virtuelle sur le réseau internet pendant le mois de mai 2013. Celle-ci résulte d’une mémorisation informatique, mise en oeuvre par mon navigateur internet et conservée de mon côté dans un rapport quotidien et mensuel, de données relatives à mes consultations de sites web puis de leur traduction graphique, suivant des règles esthétiques et temporelles.
    La lecture s’effectue chronologiquement de gauche à droite, pour le fil d’une journée, et de haut en bas, pour celui d’un mois. Dans une opposition de couleurs, ses composantes graphiques participent, ensemble, à une densimétrie.

     

    Moving Diary is a webpage which presents my virtual activity on internet during the month of May 2013, like a logbook. It is the resul of a computer memorization of data about my websites consultations exectuted by my internet browser and keept by me in a relationship of daily and monthly and of the graphic translation of these data according to aesthetic and temporal rules.

    The reading is made chronogically from left to right for the thread of a day then from top to bottom for the thread of the month. In a colors opposition, all these graphic elements contribute to a densimetry.

  3. MOVING DIARY : ONE MONTH OF VITUAL MOBILITY

    Journal (2017)

    Journal (28,9x38cm), 64 pages / Impression numérique, noir&blanc, sur papier brillant (90g) / Edition 1/1 + 1EA

     

    Moving Diary : one moth of virtual mobility est un journal imprimé qui propose de (re)découvrir le taux de ma co-présence à travers une nouvelle mise en forme des données constitutives du projet initial, déterminée par le format du support. Chaque page correspond à une journée du mois de mai 2013 et se parcourt, chronologiquement, de gauche à droite.
    Ce changement d’aspect, inhérent au nouveau support, tend à suggérer la pluralité de manipulations dont peut faire l’objet toute donnée numérique et son influence du côté du déchiffrement et de l’interprétation.

     

    Moving Diary : one moth of virtual mobility is a printed volume which offers to (re)discover the rate of my co-presence through a new data shapping. Each page shows one of the day of the month of May 2013 and is readed chronogically from left to right.

    This visual change is linked to the new data support. It wants to conjure the plurality of data manipulation and the influence of this one in the data deciphering and the interpretation.