Développé avec Berta.me

  1. ID PALETTE

    Projet biforme (2016/2018)

     

    Le projet ID Palette explore la question de l’identité sous l’angle de son territoire, de ses espaces constitutifs à la fois multiples et mouvants. L’enjeu se situe dans une réappropriation sensible de mon identité administrative par manipulation et traduction artistiques des données textuelles et chiffrées qui sont inscrites et figées sur mon document d'identité, avec comme perspective une ouverture vers des possibles. Sa première forme constitue une série de compositions numériques ID Palette (2016/2017). Sa deuxième forme présente une vidéo numérique sonore MeUs (2017/2018).

     

  2.  

    ID PALETTE

    Série de compositions (2016/2017)

    50 compositions numériques, couleur (7,4x10,5cm) / Impression numérique sur papier mat (300g)   

    Edition non limitée

     

    La série ID Palette est élaborée à partir d'un protocole artistique d'extraction et de traduction des données personnelles de mon document d'identité en codes couleur, suivant une série de règles mathématiques mise en oeuvre au profit de la constitution de ma propre palette identitaire. Celle-ci comporte vingt-cinq couleurs avec lesquelles je compose pour signifier la pluralité et l'infinité de l'identité dans ses formes et ses espaces. Le sériel sert sa dimension multiple, un sériel à la fois évolutif et sans limite en nombre d’éditions pour un caractère dynamique et un support matériel désacralisé.

  3.  

    MEUS

    Vidéo (2017/2018)

    Vidéo numérique, couleur (HD 1920x1080), sonore (0.06.34)

     

    La vidéo MeUs est réalisée à partir d'un protocole artistique qui associe procédés d'extraction et de traduction des données personnelles de mon document d'identité en codes couleur et procédé de conversion de couleurs en sons, suivant une série de règles mathématiques mise en oeuvre au profit de la constitution de ma propre palette identitaire composée de vingt-cinq couleurs et, pour chacune, de leur correspondance sonore.

    Cette vidéo qui met en regard la construction de huit compositions visuelles et sonores consécutives, s'ancre dans un jeu de surfaces, avec l'inscription puis la persistance des données de ma palette. Se révèlent progressivement différents aspects et tonalités, en écho à la dimension structurelle et au caractère fluctuant de l'identité.